LIVRAISON EN SUISSE UNIQUEMENT

Infusion and Brewing

Thé noir
Température de l'eau : 95 degrés.
L'infusion durera entre trois et cinq minutes.
2,5 grammes de thé pour 15 centilitres d'eau.

Thé Oolong
Température de l'eau : 95 degrés.
Temps d'infusion : 3 à 5 minutes.
2,5 à 5 grammes de thé pour 15 centilitres d'eau.

Thé vert
Thé vert chinois
Température de l'eau : 70-80 degrés.
Temps d'infusion : 3-5 minutes.
2,5 à 4 grammes pour 15 centilitres d'eau.

Thé vert japonais
Pour le Matcha
Température de l'eau : +/- 90°.
Temps d'infusion : pas d'infusion, le thé, réduit en poudre, est immédiatement battu dans l'eau avec un chasen.
Environ 2 g pour 60 ml d'eau.

Pour le Gyokuro (thé de très haute qualité)
Température de l'eau : +/- 60°.
Temps d'infusion : 1 min à 1 min 30 (comme pour tout thé vert, quelques secondes à peine suffisent à ruiner le goût en rendant le thé amer).
10 g pour 80 ml d'eau.

Pour le Sencha (thé de bonne qualité, luxueux pour le quotidien)
Température de l'eau : +/- 80°.
Temps d'infusion : 1 min.
10 g pour 210 ml d'eau.

Pour le Bancha (thé ordinaire, pour le quotidien)
Température de l'eau : de l'eau bouillante suffit
Temps d'infusion : 30 secondes.
12 g pour 210 ml d'eau.

Thé blanc
Température de l'eau : 70-80 degrés.
Temps d'infusion : 7 à 10 minutes.
5 grammes pour 15 centilitres d'eau.

Détails des quatre grandes méthodes de préparation :

1. Gong fu cha
Méthode chinoise consistant à infuser une grande quantité de thé dans des délais très courts avec une petite théière en terre du Yíxìng. La terre cuite des théières utilisée garde sur ces parois certains éléments comme les tanins, modifiant le rendu du thé. Le même thé peut être ré-infusé jusqu'à dix fois, voir plus. Technique idéale pour les thés Oolong (bleues) et sombres

2. Méthode chinoise avec un Gaiwan/Zhong
Un gaiwan est une tasse chinoise à couvercle de taille moyenne. Le zhong est semblable mais de taille plus réduite. Les deux outils sont particulièrement bien adaptés pour l'infusion des thés fragiles (jaunes, blancs et verts) grâce à leurs qualités thermiques, car les fines porcelaines gardent peu la chaleur, afin de ne pas brûler le thé. Les autres méthodes conservant mieux la chaleur peuvent brûler les thés fragiles et donner une amertume.

3. Méthode occidentale avec une Théière

Utilisée surtout pour les thés noirs, très appréciés en Occident. Utilisable pour tous les types de thés. Contrairement aux deux méthodes précédentes cette méthode permet d'avoir une plus grande quantité, 1 litre et plus, mais ne donnera pas la même qualité d'infusion. A utiliser pour les thés non "exceptionnels". En raison de sa simplicité, cette méthode est bien adaptée pour une utilisation courante et quand une grande quantité de thé est nécessaire. En Occident cette méthode est bien adaptée pour le petit déjeuner, car elle est simple, le thé, n'étant pas "exceptionnel", peut être sucré et la quantité est suffisante pour tenir au ventre.

4. Kyusu
Théière japonaise utilisée pour le thé vert japonais, de contenance plus faible que les théière occidentales, 36cl pour les plus courantes, 10 à 20cl pour les thés de qualités. Existe en terre, porcelaine et verre. Le Zhong utilisé pour le thé vert chinois est peu adapté pour le thé vert japonais, car celui-ci est très fin, le filtrage du zhong est peu efficace avec son couvercle, et une eau plus chaude est nécessaire, les parois plus épaisses du Kyusu retiennent mieux la chaleur que les parois fines d'un Zhong. Contrairement aux autres méthodes, où il faut allonger le temps d'infusion au fur et à mesure, dans cette méthode il faut raccourcir le temps. La première infusion est d'environ (à adapter selon le thé) 2 minutes, puis les deux suivantes doivent être raccourcies d'un tiers.